Ector : un ordinateur adapté.

Ector : un ordinateur adapté.

Lors de l’une de nos rencontres entre ergothérapeutes, nous avons pu découvrir et échanger sur Ector, un ordinateur adapté qui a été réalisé par un papa pour sa fille dyslexique et dont la marque a été déposée par la SAS AXEWARE à Allauch (13). Voici donc une présentation rapide et nos premières impressions.

Il s’agit d’un ordinateur fonctionnant sous Linux, prêt à l’emploi, où des logiciels pour la plupart gratuits ont été installés et adaptés aux enfants présentant des troubles des apprentissages :
– open office pour le traitement de texte,
– geogebra pour les figures géométriques,
– Xournal pour la modification de documents pdf,
– kolourpaint pour la modification de cartes géographiques,
– Rainlendar en tant qu’agenda


On y trouve également certains logiciels payants fonctionnant sous Linux comme Antidote qui facilite la correction orthographique.
Le bureau et la barre des tâches sont personnalisés ; l’enfant ne peut pas y rajouter des éléments et les modifier.


Le concepteur a également rajouté des fonctions intéressantes pour les enfants « dys » comme l’enregistrement automatique des documents, une règle qui aide au repérage et à la lecture… Les professionnels de l’éducation peuvent aussi apprécier certaines fonctions comme le découpage colorisé d’un texte en syllabes ou phonèmes, la création facilitée d’étiquettes pour les dictées à trous …

Ector est adapté aux différents cycles scolaires.
En maternelle et au primaire, il vise à favoriser l’entraînement à la lecture adapté aux enfants dyslexiques, le découpage d’un texte en syllabes ou phonèmes, permet l’entraînement au calcul et aux opérations posées, des activités de logique, de réflexion et d’organisation, facilite le repérage dans le plan et l’espace, stimule la créativité artistique, le développement des mémoires visuelle et auditive, le développement de la concentration et de la réactivité, le développement de l’expression orale et de l’image de soi.
Au collège et au lycée, l’ordinateur facilite l’algèbre, le calcul avancé et le tracé de graphes 2D et 3D, la géométrie plane, aide à l’édition de formules mathématiques, possède un dictionnaire français, un correcteur orthographique et grammatical, aide à la création de documents sur la géographie, physique et la chimie, aide à la planification et à l’organisation du travail.

Le plus d’Ector :
– Beaucoup d’adaptations sont possibles, notamment pour les aidants.
– La règle est agréable et facilitante pour les enfants « dys ».
– Tout est centralisé au même endroit, ce qui rend simple son utilisation, il y a moins de manipulation que sous Windows, les accès sont faciles, les documents s’enregistrent seuls….
– Beaucoup de fonctions sont présentes et adaptées à la scolarité, comme sur le ruban Word adapté du cartable fantastique.
– Les enfants ne peuvent pas surcharger le bureau, ils sont obligés de ranger à mesure et on ne peut pas supprimer les icônes…
– Le risque de voir son ordinateur infecté par un virus est moindre sous Linux.

Le moins d’Ector :
– L’enfant reste souvent dépendant de l’adulte.
– Peu de personnes connaissent les outils et Linux en particulier, il s’agit alors de former les parents, l’AVS ou les enseignants.
– Visuellement, le logiciel de traitement de texte est chargé.
– Tous les logiciels ne fonctionnent pas sous Linux, comme le logiciel de la souris scan ou le robert correcteur, et ne peuvent donc pas être utilisés avec Ector.
– Le système Ector coûte 300€, 700€ avec un ordinateur (Lenovo 15 pouces, Processeur Intel, 4Go de RAM, Disque dur 500Go, Graveur DVD, Wi-Fi N, Ethernet Gigabit, Webcam, Sortie HDMI, HP et micro, Lecteur de cartes, USB 3.0).

Pour qui ?
Nous pensons à ce jour qu’Ector peut plus particulièrement être adapté aux enfants jeunes présentant des difficultés sévères de lecture, (notamment de par la présence des fonctions d’aide à l’apprentissage de la lecture) et aux enfants « multidys » ; il peut être intéressant pour certains patients autistes ou pour des enfants présentant des difficultés exécutives importantes. Il nous semble également intéressant pour les professionnels de l’éducation afin de faciliter les adaptations, notamment en CLIS. Nous ne pensons pas le proposer actuellement à des enfants présentant une bonne autonomie et une manipulation aisée de l’ordinateur, des enfants visant de longues études… mais plutôt à des enfants qui nécessitent la présence d’un aidant à ses côtés. Ces derniers pourraient plus facilement utiliser l’ordinateur et enregistrer leurs documents avec Ector ; ils pourraient ainsi gagner en autonomie.

Ector est actuellement peu utilisé par nos patients, un seul le possède et est en début d’apprentissage. Nous n’avons donc encore que peu de recul par rapport à cet outil. Nous attendons d’avoir plus de retours d’expériences pour pouvoir formuler une appréciation plus objective d’Ector.

Un lien vers le site d’ Ector.

7 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis ergo et j’entend souvent parler d’Ector. La mise en place de cet outil ne constitue-t-il pas un retour en arrière pour les jeunes qui ont déjà des bases de bureautique sous Windows ? Le transfert se fait bien ?

    Merci en tout cas de cet article !

    • Je vous remercie pour l’intérêt que vous avez porté à l’article.
      Comme j’ai pu le préciser, Ector est actuellement peu utilisé par nos patients. Nous n’avons donc encore que peu de recul par rapport à cet outil.
      Cependant, alors qu’il nous est apparu facilitant pour des enfants qui ont des difficultés importantes et qui nécessitent la présence d’un aidant, il ne nous semble pas judicieux de le proposer à un enfant ayant une bonne autonomie et une certaine aisance avec l’outil informatique.

  2. Bonjour, je viens de découvrir votre article, assez précis. Il est vrai que l’apport d’Ector est plus important pour les jeunes scolarisés en primaire, tout simplement parce-que les outils d’aide à la lecture, à l’apprentissage de l’orthographe, au calcul et au raisonnement, sont plus pertinents pour ce jeune public. Concernant les collégiens ou lycéens, Ector propose des outils facilitant la production d’écrits, la gestion des documents et le scan automatique. Pour faire bref, tout peut se piloter depuis le traitement de texte : créer un cours, lancer geogebra, … ce qui réduit le nombre de manipulations. Le traitement de texte peut s’alléger, les barres pouvant se masquer ou certains boutons pouvant être cachés. Si vous souhaitez en savoir plus sur Ector, je propose des démonstrations gratuites à distance. Le plus simple est de me contacter au 0484253502 pour convenir d’un RDV. Enfin, Ector est partenaire du SYNFEL Ergolib, je vous invite à visiter le site du Synfel. Bien cordialement, Eric Maunier, le concepteur d’Ector.

  3. Bonjour
    On nous a parlé d’ordinateur pour aider notre fils Nùma a l’école!
    Ector a l’air merveilleux mais comment peut on se le procurer,quel budget faut il prévoir et surtout est il adapté pour la scolarité belge???

    • Bonjour
      Je suis désolée mais je ne connais pas la scolarité belge pour pouvoir vous répondre.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.